UN PORT COMPÉTITIF

LA MANUTENTION, UN ATOUT DE COMPÉTITIVITÉ

Le commandement unique sur les terminaux a transformé le traitement des escales : productivité accrue liée à la fiabilité sociale, à la gestion unique des personnels, à la maintenance anticipée de l’outillage.
Le port de Marseille Fos atteint des niveaux de performances comparables aux standards européens alors que le trafic conteneurs continue sa croissance (+2% en 2016) grâce à la montée en puissance des deux nouveaux terminaux de Fos.

seayard et msc au tcf

Performances maritimes :
Volume moyen d’EVP traité par jour :
3 337 EVP en 2016.
Fluidité de l’accueil des escales : 7 469
93% des navires accèdent à un poste à quai sans phase d’attente.
Productivité de la manutention verticale :
29 mouvements à l’heure/portique (productivité moyenne) ; 29 à 45 mouvements à l’heure/portique (productivité maximale des portiques les plus performants).